printemps intérieur

Catégorie : Actualité des portes de l'être Écrit par Isabelle

 

Que représente l’énergie du printemps pour vous ? Le soleil qui rayonne depuis plus haut dans le ciel, les oiseaux qui chantent au petit matin, l’humeur plus joyeuse, l’envie d’ouvrir les fenêtres, les balades oxygénantes du week end, l’envie, le besoin de renouveau dans sa garde-robe, dans sa vie,

Plus d'élan pour sortir, les jours qui s’allongent... les températures plus clémentes etc…

D’abord, il s’agit de s'extirper de notre hibernation, de nos couches de pulls, d’écharpes, de plaids etc… se réveiller de cette torpeur, de cette lourdeur. S’alléger au sens propre et au sens figuré. C’est le moment où les magasines font la surenchère des « régimes » pour perdre du poids. Et si d'abord, le poids était à alléger à l'intérieur de nous (émotions et physique), de notre tête (psyché), de notre histoire ?

Partons du constat qu’il n’y a pas de séparation entre l’intérieur et l’extérieur.que tout n'est qu'effet de miroir. L'intérieur de notre maison, lieu de vie, qui pourrait nous paraître à l'extérieur de nous, est le pendant de ce qui se vit dans notre corps. Et vice-versa.

En ce début de printemps, le besoin de renouveau, d’allègement se fait sentir à tous les niveaux. Avez-vous déjà fait l’expérience de faire du tri dans un de vos placards et d’observer comment vous vous sentiez après ? Souvent, il peut y avoir la fatigue d’avoir posé cet acte avec le « deuil » des choses enlevées, et il peut y avoir aussi une sorte d’euphorie, de légèreté, se sentir plus libre d’avoir débarassé certains souvenirs accrochés aux objets ou vêtements enlevés. Si vous ne l’avez pas encore remarqué, je vous invite à en faire l’expérience…

Et il peut y avoir également un élan de vitalité retrouvée, de la joie, une sensation de place à l’intérieur de soi faisant écho à cet espace libéré dans le dit placard

Et il peut aussi y avoir l’envie mais pas assez d’élan pour passer à l’action. C’est là qu’il devient important de se prendre en charge et de se faire accompagner. La détoxination de notre corps peut se faire par les plantes et pas que. Pour relancer la machine, remettre de la circulation, de la fluidité là où, c’est encombré, les processus corporels sont tout indiqués, tels que le massage toucher instant présent qui va drainer, relancer la circulation sanguine, lymphatique, nerveuse. Les soins énergétiques comme émanessence eux, viennent permettre au corps de relâcher des inscriptions de retenues de mouvement de vie, en levant des voiles d’opacité sur des zones enfouies, pour redécouvrir ou découvrir la perception de la douceur du mouvement de vie qui circule librement, et s’ouvrir davantage à recevoir le flux d’amour qui nous entoure.

Notre corps physique est un trésor merveilleux qu’il convient d’entretenir et de choyer. Ainsi il en va de la responsabilité de chacun de prendre l’engagement de l’écouter, et de le respecter au mieux du possible. C’est une ressource inestimable et une source infinie d’informations et de mémoires qui peuvent être recontactées par le toucher pour être libérées.

Le printemps, c’est le temps des nouveaux projets qui fleurissent. Et pour cela, il est nécessaire de préparer notre terre, notre corps, tel un jardin. A chacun d’entre nous d’en faire un Eden…

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération d'un administrateur.
conditions d'utilisation.

Liste des participants qui ont commenté cet article

Propulsé par Komento